Sécurité Mer

Sécurité Mer

Mourir en mer n’est pas une fatalité

Chaque année des chavirages de pirogues de pêche ou de transport (passagers ou fret) endeuillent les populations insulaires d’Afrique de l’Ouest, sous-équipées en matière de sécurité. Absence de balisage, information météo insuffisante, impossibilité, faute de moyens, d’être secouru en cas de problème. Et peu de gilets de sauvetage disponibles.
Pour répondre à ce besoin d’urgence vitale de sécurité, trois axes, complémentaires, ont été définis.

Un gilet de sauvetage pour tous = Produire des équipements de sécurité 100% sénégalais.

Presentation de la gamme de brassiere de sauvetage LAGA

 

Projet en cours : relancer une production locale de gilets de sauvetage à Mbam afin de fournir toute la population en équipements de sécurité, et ne pas être dépendant d’une éventuelle dotation. Ce projet est mené avec nos partenaires sénégalais de l’association Aspovrece .

Le site de l’atelier hébergera un centre de prévention des risques avec sessions de formation dédiées à la sécurité en mer.

Pour en savoir plus (lien sur « Atelier Mbam », photos).

Une information météo efficace = Améliorer l’accès à la météo marine.

Actuellement, un système d’alerte météo, initié par la coopération américaine USAID, dans le cadre d’un programme de surveillance des ressources halieutiques, fonctionne avec drapeaux de couleur (rouge, orangs, vert) installés dans trois relais sur les îles : l’info météo est transmise par le Centre départemental de surveillance des pêches de Foundiougne aux CLPA.
Plusieurs pistes possibles : utiliser les radios communautaires locales pour diffuser des bulletins. Un projet de partenariat doit être déposé auprès de Planète Radio RFI.
Projet en gestation.

Le secours en mer = Installer une première station de sauvetage, avec canots pouvant se rendre sur zone pour secourir rapidement les embarcations en difficulté.
Projet en gestation.